Biennale du 10 août au 27 octobre 2013

Marlon Griffith participera à la 2e Aichi Triennale au Japon. “Né en 1976 à Port d’Espagne (Trinidad & Tobago) et basé à Nagoya (Japon).

Il a commencé par dessiner des costumes Mas (mascarades) pour le Carnaval dans sa ville d’origine, et fait maintenant des costumes pour des parades participatives. En 2004, pendant une résidence aux Studios d’artistes Bag Factory à Johannesburg, en Afrique du Sud, Griffith a organisé des ateliers de fabrication de costume et masque Mas et a mis en scène un carnaval de style trinidadien avec d’autres artistes et des résidents locaux. En 2008, à SPRING, qui est un évènement de performance publique au sein de la Biennale Gwangju en Corée du Sud, il a présenté《Runaway Reaction》sur le sujet du massacre Gwangju et des émeutes Canboulay à Trinidad. En plus des performances dans le style des parades, il a aussi exposé des installations et des sculptures. Un de ses travaux les plus connus est《Powder Box》, une série de photos dans laquelle il a dessiné au pochoir les logos des marques de mode avec de la poudre pour bébé sur les cous et poitrines des femmes. Depuis 2004, il est artiste en résidence à Johannesburg, Mino (Gifu Prefecture), Kingston (Jamaïque), Nassau (Bahamas), et Ghent (New York, États-Unis) et a participé à des expositions incluant CAPE09 (2009, Cape Town, Afrique du Sud) et « Cosmopolitan Stranger » (2012, Belgique) qui s’est tenu en parallèle à Manifesta 9.“

Aichi

La première Aichi Triennale de 2010 a amené des festivités à la ville et l’art a pu se diffuser dans l’espace urbain.

Tout en réfléchissant sur les arts visuels à la lumière du tremblement de terre du Japon de l’Est en 2011, la prochaine Aichi Triennale « Awakening – Where Are We Standing? – Earth, Memory and Resurrection » rapprochera au sein et en-dehors des arts contemporains de pointe du Japon, des arts performatifs incluant la danse et le théâtre et des opéras qui manifestent et font écho avec les réverbérations socio-politiques qui ont lieu dans diverses zones du monde.

La Aichi Triennale accommode à la fois l’art contemporain et les performances scéniques, qui sont une de ses caractéristiques uniques.

Lors de la précédente édition, le programme s’axait en hors les murs avec des musées et des interventions dans les espaces urbains de la ville de Nagoya. Cette fois-ci, ils s’étendront davantage dans la ville d’Okazaki et orneront ses espaces.

Biennial from August 10 to October 21, 2013.

http://aichitriennale.jp/english/artist/marlon_griffith.html

Crédits photographie à la une : Marlon Griffith, Runaway Reaction Gwanju Biennale 2008 © Akiko Ota