Exposition individuelle, jusqu’au 22 juin 2013

« Sean Kelly annonce Irreversible, une exposition des nouvelles œuvres de Los Carpinteros. L’exposition sera installée dans l’ensemble des trois espaces d’exposition de la galerie et inclura de nouvelles sculptures ainsi que des installations vidéos- une première pour les artistes.

Une installation intitulée Tomates sera présentée dans la Galerie 1. Elle comprend plus de 200 éléments de sculpture qui semblent être des tomates mûres écrasées sur les murs de la galerie, faisant indirectement référence aux tomates lancées par les manifestants pendant des rassemblements politiques à travers les siècles et le monde.

Los Carpinteros, Robotica, 2013 ©  Los Carpinteros

Los Carpinteros, Robotica, 2013 © Los Carpinteros

Des sculptures présentées dans la Galerie 2 viennent d’une série récente et articulent la réponse unique des artistes aux monuments et bâtiments architecturaux érigés pendant l’ère de la Guerre Froide. La série commence avec des œuvres dérivées de plusieurs mémoriaux dans l’ex-Yougoslavie commémorant les victimes de la Seconde Guerre Mondiale et les guerres civiles qui s’en sont suivies. Los Carpinteros ont créé leurs propres versions de ces structures en briques LEGO® les fameux jouets pour enfants, obscurcissant par-là les connotations politiques potentiellement tendues de leur travail. Des trois sculptures de leur exposition, Podgaric Toy fait référence à un mémorial de l’ex-Yougoslavie, alors que les deux autres œuvres sont basées sur des bâtiments en Russie- VDNKh Toy sur le Monument du Conquérant de l’Espace, à Moscou, et Robotica sur le Centre Scientifique d’Etat pour les Cybernétiques Robotique et Techniques, à Saint Petersburg.

De plus, deux portraits en aluminium intitulés Cachita et Emelino seront installés dans la Galerie 2. Ces pièces, peut-être les plus intensément personnelles à l’heure actuelle de l’œuvre de Los Carpinteros, sont des portraits en contour rétroéclairés basés sur les représentations stylisées monumentales des icônes politiques cubaines Che Guevara et Camilo Cienfuegos installés sur les côtés des bâtiments gouvernementaux de la Plaza de la Revolución à la Havane. Avec Cachita et Emelino, la signification et l’effet des portraits originaux sont détournés, comme si les sujets n’étaient pas les leaders de la Révolution mais plutôt des portraits de deux proches des artistes- représentant les gens de la même génération, qui ont vécu à travers la Révolution mais qui n’en ont pas bénéficié.

Los Carpinteros, Conga Irreversible, 2012 ©  Los Carpinteros

Los Carpinteros, Conga Irreversible, 2012 © Los Carpinteros

L’exposition tire son nom de l’installation dans la Galerie 3—Conga Irreversible— une performance acclamée originalement conçue et produite par Los Carpinteros pour la Biennale de La Havane de 2012. Dans Conga Irreversible, les artistes invertissent une comparsa –une performance traditionnelle d’un groupe et danseurs conga aux célébrations du Carnaval Sud-Américain- en renversant tous les éléments de la présentation. La musique, les paroles, et les mouvements de danseurs ont été effectués à l’envers dans cet évènement live à Paseo del Prado à La Havane, un endroit choisi par les artistes pour sa signification historique et culturelle pour la ville.

En tant qu’exposition Irreversible traite des thèmes de la communauté, du passage du temps, et des effets des évènements historiques comme ils ont été endurés par les individus anonymes qui constituent une société. Le travail de Los Carpinteros mélange des périodes conflictuelles, des styles et des sujets pour articuler l’attraction et le rejet que les évènements majeurs sociaux et politiques exercent sur les citoyens qui les ressentissent.”

Sean Kelly Gallery, 475 Tenth Avenue, New York, USA.

Exposition à voir du mardi au vendredi, entre 11h et 18h, et le samedi entre 10h et 18h, du 11 mai jusqu’au 22 juin 2013.

http://www.skny.com/exhibitions/2013-05-11_los-carpinteros/pressrelease/

Crédits photographie à la une : Los Carpinteros, VDNKh Toy, 2013 © Los Carpinteros