La gastronomie jamaïcaine est fondée sur la grande diversité culturelle qui a régné sur l’île pendant des décénnies, tout comme la majorité des cuisines caribéennes. Nous y retrouvons des saveurs, des épices, et des influences espagnoles, britanniques, africaines, indiennes, ainsi qu’asiatiques. La cuisine jamaïcaine propose un grand nombre de plats variés, et ce dû à l’arrivée de nombreux étrangers sur l’île. D’autres ont mélangés les techniques et les traditions de ces différentes cultures pour en faire de nouveaux plats. Les ingrédients culinaires que l’on trouve en Jamaïque ont deux origines : ils peuvent provenir naturellement de l’île, ou bien ils ont été importés. Grâçe à cette diversité, nous trouvons sur cette île caribéenne une grande variété de fruits de mer, de fruits tropicaux et de viandes.

Comme précisé précédemment, certains mets jamaïcains proviennent de variations d’autres plats importés du monde entier. Ils ont souvent été adaptés en y incorporant un ingrédient local. D’autres plats ont été développés localement, sans aucune influence. Parmi les plats les plus populaires en Jamaïque, nous pouvons citer la chèvre au curry, le célèbre jerk de nombreuses fritures (morue et autres poissons salés, bananes plantain), ainsi que des légumes cuits à la vapeur. La gastronomie jamaïcaine inclue également le met très populaire dans les Caraïbes, composé d’haricots et de riz, et maîtrise également la pâtisserie, la boulangerie, les jus de fruits et bien sûr l’alcool avec le rhum.

Depuis le Xxème siècle, ces recettes se sont répandues dans le monde entier, et plus particulièrement dans les pays où l’émigration jamaïcaine était la plus favorable. Nous la retrouvons dans la plupart des pays anglophones (Etats-Unis, Royaume Uni, Canada…).

Aux Etats-Unis, vous pouvez également trouver une chaîne de restaurants baptisée Golden Krust Caribbean Bakery & GrillI, qui propose une grande partie des célèbres plats jamaïcains, afin que ce type de cuisine caribéenne puisse être accessible à tous.