Capitale de Cuba, La Havane est une ville majeure au sein des îles caribéennes. Elle présente une architecture particulière, avec différents styles de bâtisses que l’on retrouve tout autour du monde. En effet, La Havane, durant toute son existence a traversé plusieurs styles architecturaux, notamment le style néoclassique, le style colonial & baroque, l’art-déco, mais également le style moderne.

 

Au milieu du XIXème siècle, le néoclassicisme fut introduit à La Havane. A l’époque, la ville s’étend grâce au commerce de sucre et de café. C’est à ce moment que les riches habaneros se sont inspirés de l’architecture francaise. L’Aldama Palace, construit en 1944, est considéré comme le bâtiment de résidence le plus représentatif de l’époque néoclassique. De nombreuses maisons furent également édifiées, nous y retrouvons les colonnes donnant sur les cours typiques du styles. Ce n’est qu’en 1925 que Jean-Claude Nicolas Forestier, urbaniste en chef à Paris, est arrivé à la Havane et a collaboré pendant cinq ans avec les architectes locaux. Malgré l’arrêt prématuré de nombreux chantiers dû au krach boursier de 1929, Forestier a grandement contribué à ce qu’est actuellement La Havane. Le quartier Vedado est très représentatif de cette époque.

 

Les riches arrivèrent à La Havane grâce aux colonialistes, qui comme de nombreuses autres villes de l’archipel des Caraïbes, était à l’époque un point de transit entre l’ancien et le nouveau monde. De ce fait, la ville est grandement fortifiée, laissant notamment une grande histoire avec des bâtiments militaires tels que la Fortaleza de San Carlos de la Cabana (B. Antonelli)  et le Castillo del Morro qui se trouve à l’entrée de la baie. La vieille Havane possèdait également des remparts jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, formant ce que l’on appelle aujourd’hui le Centro Habana. Nous retrouvons dans l’architecture coloniale de La Havane différentes influences, notamment mauresque, hispanique, italienne, grecque et même romaine.

 

Au début du Xxème siècle, le mouvement art-déco commençait à prendre de l’importance à Cuba, et plus particulièrement dans les quartiers riches & résidentiels de Miramar, Marianao et Verdado. L’Edificio Bacardi, construit en 1930, est sans aucun doute le meilleur exemple d’architecture art-déco dans cette capitale caribéenne. Vous pouvez également admirer certains bâtiments construits dans un style architectural éclectique dans le Centro Habana, par exemple le Museo de la Revolucion.

 

De nombreuses tours de bureaux, des complexes d’appartement mais aussi des hôtels modernes ont complètement modifié le paysage de La Havane. Beaucoup regrettent que le modernisme ait joué ce rôle, en préférant les grands buildings aux constructions individuelles de qualité. De nombreux architectes tels que Walter Gropius, Richard Neutra et Oscar Niemeyer ont apporté leur contribution sur cette capitale caribéenne tandis qu’il y avait l’influence de Le Corbusier et Ludwig Mies van des Rohe. L’Edificio Focsa construit en 1956 fut le bâtiment de béton le plus haut du monde à son époque.

Bien que très diversifiée, l’architecture de La Havane est un des premiers atouts du charme de cette capitale caribéenne.