Installation permanente, dévoilée le 29 juillet 2012. 

Remy Jungerman (Suriname) a effectué une résidence de deux mois à l’atelier Buitenland du Tembe Art Studio de Moengo en juin et juillet – appuyé par le Mondriaan Fonds. Crée par l’artiste surinamien Marcel Pinas, ces studios offrent la possibilité de faire des résidences et se concentrent sur tous les arts (visuels, danse, musique…).

Remy Jungerman montre le résultat de son travail – très influencé par la culture maroon du Suriname et par les spiritualités africaines se mélangeant aux spiritualités caribéennes. Happy Land : Apuku Return Blue Eye est une installation permanente, placée à Moengo, et constituée de 21 sculptures de crapauds, coulés en béton, intégrées à des sculptures semblables à des pots de fleurs formant le début de ces petites « colonnes ».

Remy Jungerman, Happy Land : Apuku Return Blue Eye, 2012 © Remy Jungerman

Remy Jungerman, Happy Land : Apuku Return Blue Eye, 2012 © Remy Jungerman

C’est un hommage rendu à sa terre et à la culture maroon. « Apuku » est une déité de la culture « winti » qui peut imiter les autres. Les crapauds de Remy Jungerman sont enduits de kaolin qui leur donne cette couleur blanche, et leurs yeux ont été enduits de pigments bleus (d’où le titre « blue eye »).

Remy Jungerman, Happy Land : Apuku Return Blue Eye, 2012 © Remy Jungerman

Remy Jungerman, Happy Land : Apuku Return Blue Eye, 2012 © Remy Jungerman

Tembe Art Studio, Moengo, Suriname.

Installation dévoilée le 29 juillet 2012. Elle sera permanente, et située au Kruising Moengo.

 

Crédits photographie à la une : Vue de l’installation © Remy Jungerman