Exposition individuelle, jusqu’au 28 décembre 2012. 

Jorge Pineda (République Dominicaine) fait ses débuts aux États-Unis dans une exposition individuelle d’envergure. En effet, le Hunter College d’East Harlem accueille deux installations de l’artiste, dans un commissariat signé Mariluz Hoyos.

Jorge Pineda expose son travail The Forest: Lies (Version III, 2006), caractéristique de ses recherches plastiques ; ainsi que la création spéciale qu’il a préparé pour Shadows and Other Fairy Tales : Oh Taschen, Taschen, Taschen! Wild Girls Without a Mask (2012). Cette œuvre s’inspire de l’ouvrage Women Artists of the 20th and 21st Century publié par les éditions Taschen. Jorge Pineda associe le portrait de 93 artistes femmes à des portraits de masques de lucha libre – cette lutte libre omniprésente en Amérique Latine, et plus particulièrement au Mexique dont elle est originaire.

 

Hunter College East Harlem Art Gallery, The Lois V. and Samuel J. Silberman School of Social Work Building, 2180 Third Avenue, avec la 119e Rue, New York, Etats-Unis.

Exposition à voir du mardi au samedi, de 13 à 18h, du 28 septembre au 28 décembre 2012.

http://www.hunter.cuny.edu/eastharlem-artgallery/pineda

 

Crédits photographie à la une : Affiche de l’exposition © Hunter College of East Harlem