Exposition individuelle, jusqu’à l’automne 2012. 

La graffeuse porto ricaine Sofia Maldonado reçoit – à 27 ans seulement – sa première grande rétrospective au MAC (Museo de Arte Contemporaneo) de Porto Rico. Celle qui partage sa vie entre New York et son pays est une artiste prolifique, impliquée dans de nombreux projets communautaires et artistiques avec une dimension sociale. Ses fresques, son style reconnaissable dès le premier coup d’œil, et sa fraîcheur en font une des « artistes jeunes les plus connues de Porto Rico, avec une trajectoire accélérée qui donne en exemple les thèmes et techniques de travail de beaucoup d’artistes émergents » indique la directrice de MAC, Marianne Ramírez Aponte. 

A l’occasion de Fever : Tropical Nostalgias & Urban Anxieties in Sofia Maldonado, le commissaire et critique Carlo McCormick, véritable chantre de la downtown scene, a été invité à curater l’exposition.

Sofia Maldonado, Work in process © Museo de Arte Contemporaneo de Puerto Rico

Sofia Maldonado, Work in process © Museo de Arte Contemporaneo de Puerto Rico

Divisée en 5 sections, celle-ci présente les dessins d’adolescence de Sofia Maldonado jusqu’à ses travaux et projets les plus récents. La scénographie et l’organisation du parcours muséal permettent d’aborder tous les thèmes de travail de la jeune femme : Skate, Art Urbain, Femmes, Produits & Nostalgie Tropicale.

Dans la section Skate, c’est la culture du skate qui est mise en avant, et l’impact qu’il a eu sur l’artiste – qui dans certaines occasions a pu peindre à l’aide de son skate.  L’esprit de ce sport, l’exploration, l’aventure urbaine en tant qu’appropriation de l’espace public sont au cœur de cette section – complétée par celle d’Art Urbain. En effet, on y retrouve les créations qui ont été commandées à Sofia Maldonado pour l’espace public. Skate et transgression et rébellion d’un côté, Art Urbain et commandé de l’autre. Le graff restant néanmoins une discipline « indépendante » est spontané, une grande part de l’exposition est consacrée à cette création libre hors des règles et des sentiers battus. Lorsque le mur devient réellement symbole d’expression et de parole.

La partie Chicas (Femmes) est dédiée à la femme « latina ». Thème pour lequel l’artiste a réalisé une série sur le bling et la culture du corps en Amérique Latine, femmes que l’on retrouve presque toujours dans ses fresques, femmes émancipées, femmes s’exposant librement sur les murs des rues comme fières de ce qu’elles sont.  À contrecourant de la pensée machiste qui domine encore les relations de genre en Amérique Latine, voire dans le monde, les femmes de Sofia Maldonado sont fortes et ressemblent presque à des icônes de la culture jeune.

À ceci suit une section sur la relation art-commerce, sur le design d’objets à vendre, sur l’art dans les Productos (Produits). L’art, même s’il est art de rue, même s’il est graff et rebelle, peut se lier à cette idée nouvelle d’un art accessible par le produit. Illusion ou nouvelle tendance ?

Enfin, Fever : Tropical Nostalgias & Urban Anxieties in Sofia Maldonado, se clôt sur Nostalgia Tropical – ou une enquête sur la manière dont l’identité porto ricaine de l’artiste se retrouve picturalement dans son style et ses œuvres. Les couleurs, les motifs et les personnages de la graffeuse se nourrissent de « tropiques » mais symbolisent aussi une nostalgie pour cette culture caribéenne parfois si éloignée…

Sofia Maldonado, Work in process © Museo de Arte Contemporaneo de Puerto Rico

Sofia Maldonado, Work in process © Museo de Arte Contemporaneo de Puerto Rico

L’inauguration aura lieu jeudi 28 juin de 19 à 22h dans la salle Julio Rosado del Valle, et sera suivie d’une soirée avec DJs jusqu’à minuit.

Dans le cadre de l’exposition, à noter également une rencontre avec le commissaire et Sofia Maldonado le 30 juin à 14h ; ainsi qu’un séminaire sur la « culture jeune et l’art de rue » tourné autour des thématiques de l’histoire du graffiti, de l’expression urbaine, du « urban youth marketing » ainsi que de la culture skate, en septembre.

 

Museo de Arte Contemporaneo de Puerto Rico, Edificio Historico Rafael M. Labra, Avenida Ponce de León, angle Avenida Roberto H. Todd, Arrêt 18 à Santurce, San Juan, Puerto Rico.

Exposition à voir du mardi au vendredi, de 10 à 16h, le samedi de 11 à 13h et le dimanche de 13 à 17h, du 28 juin au 2012.

Adultes 5$, étudiants, seniors, chômeurs et enfants de plus de 5 ans 3$.

 

Crédits Photographie à la Une : Affiche de l’exposition © Museo de Arte Contemporáneo de Puerto Rico