Exposition individuelle, jusqu’au 26 juillet 2012. 

La jeune cubaine Susana Delahante Matienzo – actuellement en résidence en Allemagne, à Karlsruhe, presente sa première exposition individuelle allemande Durmiente

Recompilant une série d’œuvres qu’elle a réalisé depuis 2007, cette exposition se centre majoritairement autour de ses photographies et de ses dessins. 

Vue de l'exposition à la Naosgalerie © Susana Pilar Delahante Matienzo

Vue de l'exposition à la Naosgalerie © Susana Pilar Delahante Matienzo

Le co-commissaire de l’exposition, le docteur Antonio Correa Iglesias s’exprime : “Susana surprend, non seulement pour sa versatilité en termes morphologiques mais aussi conceptuels. Avec un sens aigu et raffiné de la recherche, Susana établit un espace de construction symbolique, où rien n’est gratuit. De ses premières œuvres référant au suicide jusqu’à ses installations vidéos les plus récentes [cf. Paranoia à la 11e biennale de La Havane, ndlr] cette jeune artiste aborde une dimension anthropologique qui nous parle d’expériences extrêmes.

Vue de l'exposition à la Naosgalerie © Susana Pilar Delahante Matienzo

Vue de l'exposition à la Naosgalerie © Susana Pilar Delahante Matienzo

Elle aborde ces thèmes de manière insinue, sous couvert d’ingénuité, au point de sembler y porter un regard inoffensif. C’est précisément cette dualité de l’œuvre de Susana Pilar qui en fait une des artistes les plus aventureuses dans le champ de la production symbolique contemporaine. »

 

Naosgalerie, Hardtstraße 37 A, Karlsruhe, Allemagne.

Exposition à voir du 28 juin au 26 juillet 2012.

 

Crédits photographie à la une : © Susana Pilar Delahante Matienzo