Reportage spécial – Biennale de La Habana, mai-juin 2012.

Programmation collatérale. Exposition collective, jusqu’au 11 juin 2012. 

Une ancienne laverie publique a été mise à disposition d’un groupe d’artistes afin qu’ils réhabilitent le lieu désaffecté et détruit. Le résultat plusieurs mois plus tard : un espace d’exposition clair, immaculé et investi de sculptures d’acier, de bronze voire de plastique. Servant habituellement d’ateliers aux artistes y exposant, la Lavandería se mue en galerie.

La commissaire de l’exposition Miriam Pérez Casanellas indique « transporter es une nécessité de l’être humain, présente dans tous les processus de construction sociale. Transport physique mais aussi subjectif, métaphorique, où les « transportés » peuvent être des émotions, des idées, des pensées ». Dry Cleaning est une exposition pensée autour de ce thème et de l’idée même des chemins, des routes, du transport. C’est une histoire de trajectoires. 

 

The Merger, à gauche Presa, 2010 ; à droite Adrenalina, 2009 © Uprising Art

The Merger, à gauche Presa, 2010 ; à droite Adrenalina, 2009 © Uprising Art

The Merger (collectif de trois artistes) agit en ethnologue du populaire : détournant des icones de la culture populaire et du quotidien, avec un humour marqué, il insuffle à ces objets des sens nouveaux qui conduisent à s’interroger sur leur utilité et leur rôle dans la société et dans la construction individuelle.

 

William Pérez, Habana, de la série Foso más grande, 2012 © Uprising Art

William Pérez, Habana, de la série Foso más grande, 2012 © Uprising Art

William Pérez nous invite au transport musical avec des pianos qui proposent des nouvelles cartographies sonores des expériences de chacun. Comme l’instrument ci-dessous dont les cordes ont été remplacées par une carte de La Havane.

 

José Bedia, les deux oeuvres sont sans titre, 2012 © Uprising Art

José Bedia, les deux oeuvres sont sans titre, 2012 © Uprising Art

Dans les sculptures de José Bedia on retrouve le symbolisme et les motifs oniriques de l’artiste, qui s’essaie pour la première fois à la sculpture aluminium (généralement il coule en bronze).

 

Artistes exposés : José Bedia, Rafael Pérez Alonso, William Pérez, Stainless, The-Merger et Osvaldo Yero.

 

La Lavandería, Calle 54 # 2712, entre 27 & 29, Playa, La Havane, Cuba.

Exposition à voir sur rendez-vous, du 16 mai au 11 juin 2012.

 

Crédits photographie à la une : Vue de l’exposition et la Lavandería © Uprising Art