Exposition collective, jusqu’au 21 juillet 2013

Cette exposition itinérante organisée par Art Works For Change intitulée est Off The Beaten Path: Violence, Women and Art est actuellement montrée en Espagne à la Fundación Canal, et elle présente un artiste cubain et un artiste américain d’origine jamaïcaine. L’exposition, qui rassemble les travaux d’artistes contemporains de renommée internationale, encourage la prise de conscience du problème de la violence basée sur le genre. Randy Rosenberg, curateur de l’organisation Art Works for Change basée à Oakland, travaillera de concert avec Elissa Auther à la coordination de l’exposition à la RedLine. Selon Rosenberg, l’objectif de l’exposition est : de promouvoir une sensibilisation à la violence basée sur le genre ; de convaincre les gens que les communautés peuvent changer une culture de violence ; de donner les moyens aux filles et aux femmes de se défendre en ce qui concerne la violence domestique, l’exploitation et la discrimination ; et de changer les systèmes vers un changement social plus grand.

María Magdalena Campos-Pons, No es otro día cualquiera, 1998 © Art Works for Change

María Magdalena Campos-Pons, No es otro día cualquiera, 1998 © Art Works for Change

L’exposition est thématiquement et esthétiquement entrelacée par cinq thèmes : la Violence et l’Individu ; la Violence et la Famille ; la Violence et la Communauté ; la Violence et la Culture ; la Violence et la Politique.

Hank Willis Thomas, ¿Eres el tipo adecuado de mujer?,  de la serie “Sin marca”, 2007 © Art Works for Change

Hank Willis Thomas, ¿Eres el tipo adecuado de mujer?, de la serie “Sin marca”, 2007 © Art Works for Change

Artistes participants : Marina Abramović (Serbie), Jane Alexander (Afrique du Sud), Lise Bjorne Linnert (Norvège), Louise Bourgeois (France), María Magdalena Campos-Pons (Cuba); Patricia Evans, Joyce J. Scott, Jaune Quick-to-See Smith, Elisabeth Sunday y/et Hank Willis Thomas (Etats-Unis), Maimuna Feroze-Nana (Pakistan), Mona Hatoum (Palestine), Yoko Inoue, Miwa Yanagi y/et Yoko Ono (Japon), Jung Jungyeob (Corée), Fatou Kande Senghor (Sénégal), Amal Kenawy (Egypte), Hung Liu (Chine), Almagul Menlibayeva (Kazakhstan), Gabriela Morawetz (Pologne), Wangechi Mutu (Kenya), Miri Nishri (Israël), Cecilia Paredes (Perou), Cima Rahmankhah (Iran) et International Rescue Committee.

Fundación Canal, Madrid, Mateo Inurria,2, Madrid, Espagne.

Exposition à voir tous les jours, de 11h à 20h; sauf le mercredi jusqu’à 15h, du 8 mai au 21 juillet 2013.

http://www.fundacioncanal.com/8107/28-miradas-de-artistas-contra-la-violencia/?par=exposiciones

Crédits photographie à la une : Poster © Art Works for Change