Conférence de quatre jours, 17-20 janvier 2013 (brochure disponible)

Black Portraiture[s] : The Black Body in the West / Représentation du corps noir en occident est un événement de grande importance qui se tiendra lieu en France du 17 au 20 janvier 2013.

Cette conférence est organisée conjointement par la Tisch School of the Arts and Institute of African American Affairs de la NYU (New York University), par le W. E. B. Du Bois Institute for African and African American Research de la Harvard University, par le Centre d’Etudes Africaines de l’EHESS et par le Musée du Quai Branly.

« Cette conférence est la 5e d’une série organisée depuis 2004 par Harvard University et New York University. Du 19ème siècle à nos jours, Black Portraiture(s) a pour objectif d’explorer les différents concepts de fabrication et outils d’autoreprésentation ainsi que la notion d’échange à travers le regard, dans les domaines des arts plastiques et visuels, de la littérature, de la musique, de la mode et des archives.

Comment sont exposées ces images, à la fois positives et négatives, qui définissent, reproduisent, et transforment la représentation du corps Noir ? Pourquoi et comment le corps Noir est-il devenu un produit négociable sur le marché mondial et quelle en est sa légitimité ? Tout aussi essentiel, quelles sont les réponses et les implications ? Comment la représentation du corps Noir pourrait-elle être libératrice tant pour le porteur de cette image que pour le regardant ? L’image du noir peut-elle être « déracialisée » afin d’encourager le regroupement culturel et favoriser la réappropriation et une expression diversifiée au-delà des limites de la race ?

Bien que la représentation et la description des personnes noires aient le plus souvent été dominées par des approches faites à partir de la race et la sexualité, la manière dont le corps Noir a été imaginé en Occident a toujours été un espace riche en termes d’observations et de contestations.

Black Portraiture(s) s’appuie sur les travaux et pensées d’écrivains, d’académiciens, d’artistes plasticiens et visuels et de commissaires d’art, parmi les plus influents aujourd’hui ou émergents. »

Kiluanji Kia Henda, The Merchant of Venice, 2010 © NYU

Kiluanji Kia Henda, The Merchant of Venice, 2010 © NYU

Programme disponible ici : http://photo.tisch.nyu.edu/object/BlackPortraitures.html

L’accès à la conférence est gratuit mais il est nécessaire de s’inscrire au préalable : http://blackportraitures.eventbrite.com/

Parmi les intervenants caribéens, notons la présence de :

Alissandra Cummins & Allison Thompson (La Barbade) dans le panel The Imaginary & The Black Body – jeudi 17 de 14 à 15h30 ;

Roshini Kempadoo (Guyana) dans le panel Memory & Nostalgia : The Archive in the Black Body – vendredi 18 de 9h30 à 11h ;

Simon N’jami (fondateur Revue Noire), Elizabeth Colomba (Martinique) et Jean-Ulrick Désert (Haïti) dans la table ronde Black Bodies : Live and Uncensored – vendredi 18 de 11 à 12h30 ;

Shantrelle P. Lewis (USA, du CCCADI) & Michael McMillan (St. Vincent) dans le panel Show Up to Show Out : The Rise of Global Black Dandyism – le vendredi 18 de 16h45 à 18h15;

Renée Cox (Jamaïque) et Alanna Lockward (République Dominicaine) dans le panel (Il)legibilities : What Makes the Black Body Readable ? – le samedi 20 de 9h45 à 11h.

Lieux de la conférence :

Le jeudi 17 janvier 2013, École Nationale Supérieure Des Beaux-Arts, 14 Rue Bonaparte, Amphithéâtre 1 / Bâtiment Des Loges (A), Salle De Conférences/Palais Des Études (Sc).

Le vendredi 18 janvier 2013, – Université Paris Diderot – Paris 7, 15 rue Hélène Brion – 75013  Amphithéâtre Buffon.

Le samedi 19 janvier et le dimanche 20 janvier 2013, musée du quai Branly, 37 Quai Branly, Théâtre Claude Lévi-Strauss (TCL) and Salle de cinéma (SC).

Crédits photographie à la une : Kiluanji Kia Henda, The Great Italian Nude, 2010 ©  ArtforAfrica