Exposition collective, jusqu’au 15 avril 2012.

 

La Galeria Continua à Beijing – également présente à San Gimignano, en Italie, et au Moulin, en France – présente son exposition collective « Beijing Online Inlive – 10 Hands 100 Fingers » dédiée à 5 talents internationaux ayant travaillé ensemble, dépassant leurs différences, au nom de la « créativité ». Nous y retrouvons le jamaïcain Nari Ward et le cubain Carlos Garaicoadans ce que la Galeria Continua présente comme une exposition dédiée à la tolérance et à la promotion d’une sociabilité nourrie de différences coexistant en paix et en dehors de tout conflit. Selon les commissaires, la discussion sous-jacente au projet est de « comprendre pourquoi les différences effraient et ne sont pas comprises comme des opportunités ».

 
© Nari Ward, Hand Commands Danger, 2011.
© Nari Ward, Hand Commands Danger, 2011.

 

Une chance de redécouvrir la créativité débordante de Nari Ward et Carlos Garaicoa dans ce cri pour la liberté et la tolérance ; ainsi que les travaux du français Kader Attia, de l’indien Subodh Gupta et du camerounais Jean Appolinaire Tayou.

Carlos Garaicoa expose des photographies des années 1950 à 1970 trouvées durant trois années de voyage en Chine et s’interroge sur le rapport entre la tradition et la modernité dans la société chinoise contemporaine.

Le travail du sculpteur jamaïcain Nari Ward se concentre sur la réutilisation des matériaux urbains dont il détourne l’usage premier afin de réfléchir à l’essence de la société, ses modes d’être et de relation. Il se penche régulièrement sur les questions de racisme et de pratiques sociales et présente ici une sculpture sur le jeu de « Pierre, feuille, ciseau » originaire de la Chine Han.

 

Galeria Continua Beijing, Dashanzi Art District 798 #8503, 2 Jiuxianqiao Road, Chaoyang Dst.

Exposition à voir du mardi au dimanche de 11 à 18h, du 10 décembre 2011 au 15 avril 2012 (attention, la galerie sera fermée du 22 au 28 janvier 2012).